• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Mort d'un policier

Un policier a été retrouvé mort à son domicile de Livry-Gargan (93). Il s'agirait d'un différend d'ordre privé.

Par EH AFP

Un policier a été mortellement blessé dans la nuit de dimanche à lundi, touché au coeur et au poumon avec son arme de service. Il s'agirait d'un différend d'ordre privé selon les premiers élèments de l'enquête. L'hypothèse d'un suicide n'est cependant pas exclue. Les résultats de l'autopsie seront connus demain.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le fonctionnaire était en conflit avec un autre propriétaire de l'immeuble. Son appartement devait être mis en vente aux enchères.

Cinq personnes ont été interpellées et sont en garde à vue au service départemental de la police judiciaire (SDPJ), selon les sources policières.

Certaines d'entre-elles ont précisé qu'elles s'étaient présentées au domicile du policier, qui devait être mis aux enchères. Elles auraient découvert le corps de la victime avec son arme de service près de lui. Si cette version était avérée, la thèse du suicide serait privilégiée.

Selon d'autres sources, il pourrait s'agir d'une opération punitive qui aurait mal tournée en vue de faire baisser le prix de vente du domicile du fonctionnaire. 

Ce policier, en poste à la Police aux frontières de la Gare du Nord où il était affecté aux contrôles internationaux, était en grande difficulté financière, a ajouté une source proche de l'enquête.

Sur le même sujet

Les urgences de l'hôpital Ballanger à Aulnay au bord de l'asphyxie

Les + Lus