Philippe Kieffer, héros français du débarquement

Le commandant Kieffer fut à la tête d'un commando de 177 hommes qui ont participé au débarquement de Normandie.

Par Mathilde Riou

Il y a 68 ans, les troupes alliées débarquaient en Normandie. Parmi eux, des commandos francais endossent l'uniforme anglais et le fameux béret vert pour libérer leur pays.

C'est le commandant Phillipe Kieffer qui gère cette élite et ses opérations. Ces hommes formeront 1a Troop 1 des Bérets verts français.

A l’appel du Général de Gaulle, il rejoint les forces navales libres en Angleterre. Il découvre les méthodes et les succès des commandos britanniques. Dès le printemps 1942, il rassemble sous ses ordres une vingtaine de volontaires dans les environs de Portsmouth pour fonder une unité française de ce type.

Promu lieutenant de vaisseau, puis capitaine de corvette à la veille du débarquement, le commandant Kieffer débarque en Normandie à la tête de ses hommes du 1er bataillon de fusiliers marins commandos, et, est deux fois blessé dès les premières heures des combats, le 6 juin 1944.

Après la guerre, Philippe Kieffer s’installe à Cormeilles-en-Parisis, dans le Val d'Oise. Il quitte l'armée et entre comme député à l'Assemblée nationale. Il meurt en novembre 1962 des suites d'une longue maladie. Il a publié un livre de souvenirs, "Béret vert",   paru aux Editions France-Empire en 1962.  

<< Voir le reportage de Séverine Larrouy et Stéphane Lisnyj

Sur le même sujet

Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus