• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pôle Emploi en grève

Portes closes à Pôle Emploi. Le principal syndicat appelle les salariés à cesser le travail aujourd'hui et demain.

Par EH/AFP

video title

Grève Pôle Emploi à Chelles (77).

Pôle Emploi est en grève aujourd'hui et demain. Etat de la situation à Chelles en Seine-et-Marne.

Le principal syndicat de Pôle Emploi, le SNU, a appelé à une grève lundi, reconductible mardi, pour manifester l'exaspération des personnels du service public de l'emploi face à leur manque de moyens, alors que le budget 2012 doit être voté.

Le SNU est cette fois le seul syndicat représentatif à avoir appelé à ce  mouvement, même si les autres organisations syndicales se font également régulièrement l'écho du mécontentement des agents de l'entité née, il y a trois ans, de la fusion de l'ANPE (chargée du placement des chômeurs) et des Assedic (indemnisation).

A la faveur de crises ponctuelles, comme la récente grève de la faim d'une agente du Sud-ouest ou d'une prise d'otages dans une agence parisienne par un chômeur aux revendications confuses, les syndicats ne manquent jamais de déplorer un manque de moyens et d'effectifs et une dégradation des services rendus aux demandeurs d'emploi, depuis une fusion effectuée selon eux "à la hâte", qui oblige les agents à assumer des fonctions pour lesquelles ils n'ont pas été formés.


Aujourd'hui les syndicats se disent alarmés par la hausse du nombre des demandeurs d'emploi qui dépasse les 4 millions en comptabilisant ceux qui ont une activité réduite. Le nombre des chômeurs sans aucune activité a atteint 2,78 millions en septembre, un plus haut depuis janvier 2000.

Depuis trois ans, c'est entre 680.000 et 880.000 demandeurs d'emploi nouveaux, primo-inscrits. 

De ce manque de moyens découlent aussi des conditions de travail dégradées pour les personnels de Pôle emploi, dont la charge de travail a explosé et qui ne bénéficient plus des 1.800 postes supplémentaires en CDD accordés lorsque la crise a éclaté.

A Chelles en Seine-et-Marne, où notre équipe s'est rendue, les locaux de Pôle Emploi ont été occupés par des militants de la CNT (Confédération nationale du Travail) alors que les salariés de l'agence n'ont  pas débrayé.

Voir le reportage de Farid Benbekaï et Daniel Petitcuenot.

Sur le même sujet

Au sud de Paris, la ligne 14 doit relier les Olympiades à l'aéroport d'Orly avant les Jeux Olympiques

Les + Lus