Prise en charge de l'autisme : la HAS a tranché

© F3
© F3

Un rapport de la Haute Autorité de santé remet en cause l'approche psychanalytique de l'autisme.

Par Emmanuèle Bailly

video title

L'autisme, la méthode ABA

Pour soigner l'autisme, la Haute Autorité de santé publique a rendu son avis. Elle privilégie la prise en charge éducative et comportementale et écarte la psychanalyse.

Pour soigner l'autisme, la Haute Autorité de santé publique (La HAS) a rendu son avis, jeudi 8 mars. Elle privilégie la prise en charge éducative et comportementale et écarte la psychanalyse.

C'est un véritable tournant pour la prise en charge de l'autisme en France. Dans un avis rendu public jeudi 8 mars, la Haute autorité de santé (HAS) remet en cause l'approche psychanalytique et privilégie a prise en charge éducative et comportementale.


>>Retour dans notre reportage sur une méthode de type comportemental nommée ABA, très prisée par les parents d'enfants autistes. Voyez le reportage de Norbert Cohen et Didier Jan.

Pour aller plus loin
>>Centre de ressources autisme Ile-de-France

27 rue de Rambouillet - 75012 Paris

Tél. 01 49 28 54 20

www.craif.org

>>Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Mission handicap - DPM

3 avenue Victoria - 75004 Paris

Tél. 01 40 27 31 88

www.aphp.fr/handicap

Sur le même sujet

Les + Lus