• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Problème administratif pour cause d'homonymie

Pour cause d'homonymie, une habitante des Hauts-de-Seine, se heurte à des difficultés pour toucher sa retraite

Par Emmanuèle Bailly

video title

Problème administratif pour cause d'homonymie

Une habitante de Sèvres dans les Hauts-de-Seine est privée de retraite à cause d'un homonyme..Il s'agit en fait d'une erreur administrative. Mais l'histoire ne s'arrête pas là : on lui a aussi usurpé son identité...

Fatima Wafir, une femme de 62 ans, résidant à Sèvres dans les Hauts de Seine, se bat depuis huit mois contre les services sociaux pour tenter de faire valoir ses droits

Depuis son licenciement en décembre 2010, Fatima Wafir et sa fille, frappent à toutes les portes : médiateur de Pôle emploi, assistante sociale, défenseur des droits, police… En vain. Elle n'arrive pas a prouvé son identité et ne peut donc pas percevoir d'allocation chômage ni pension de retraite.

Lors de ces démarches, Fatima Wafir a découvert qu’elle n’avait droit à aucune prestation, car un homonyme a déjà un dossier de retraite ouvert à son nom, avec le même numéro de sécurité sociale. Aujourd'hui la Cnav (Caisse National d'Assurance Retraite) reconnait une erreur administrative et va se pencher sur son dossier.

Voir le reportage de Frédérique Hovasse et Jean-Yves Blanc qui ont rencontré, cet après midi, Mme Wafir et sa fille.

Usurpation d'identité : que dit la loi ?

Selon la Loppsi 2, validée par le Conseil constitutionnel en mars 2011:

> L'usurpation d'identité en ligne est passible désormais d'une peine maximale de 1 an de prison et 15.000 euros d'amendes.

Attention, cette infraction nécessite un dépôt de plainte au commissariat ou à la gendarmerie de votre lieu de domicile.

- Internet-signalement.gouv.fr : C'est le site de signalement du gouvernement. Vous y trouverez les informations essentielles sur les démarches à suivre en cas d'usurpation d'identité.

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus