• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

PSA : les chiffres connus aujourd'hui

Les chiffres précis du plan social connus aujourd'hui

Par F.A

video title

L'avenir de PSA à la Garenne, Velisy et Melun

Plusieurs centaines de salariés de PSA Peugeot Citröen ont manifesté aujourd'hui devant le siège du groupe. D'après les syndicats plus de 4 000 postes vont êtresupprimés l'an prochain en France.

video title

L'avenir du site d'Aulnay incertain

Officiellement, l'avenir du site d'Aulnay en Seine Saint Denis, n'était pas à l'ordre du jour, mais les inquiétudes sont grandes, surtout depuis la publication en juin d'une note de travail évoquant une possible fermeture de l'usine. Alexandra Marie et Mathieu Caillaud.

Un comité central d'entreprise extraordinaire se tient mardi chez PSA, qui devrait finaliser les 6800 suppressions de postes dont 5000 en France.

Parmi les 5000 suppressions de postes, 1900 CDI sont concernés.

PSA Peugeot Citroën, qui avait annoncé fin octobre un plan d'économies pour 2012, va supprimer 5000 postes dans le groupe en France et se séparer de plus de 2.000 collaborateurs externes, principalement dans la recherche et le développement, un secteur que le constructeur veut "optimiser".

Les suppressions de postes dans le groupe vont toucher la production (1.000 postes),

la R&D (500) et le reste dans d'autres directions (marketing, etc.).

"Il n'y aura ni licenciements, ni plan de départs volontaires", a indiqué la direction

qui mise sur des départs en retraite non renouvelés et de la reconversion en interne.

Les sites concernés en ile de france:

Poissy pôle tertiaire: 169 suppressions de CDI

Poissy usine: 96

Velizy: 139

Grande armée: 98

Paris 17: 43

La Garenne Colombe: 28

Aulnay: 196

Saint-Ouen: 21

Répartition des 1900 CDI supprimés

200 départs en retraite

700 départs volontaires

1000 reclassements

Les syndicats sont particulièrement inquiets pour l'avenir du site d'Aulnay-sous-Bois et craignent à moyen terme une fermeture de ce site.

Ils vont faire appel au Président de la république pour qu'il garantisse l'emploi sur le site d'Aulnay jusqu'en 2016.

 Ci-contre reportage d'Alexandra Marie et de Matthieu Caillaud

Sur le même sujet

Hauts-de-Seine : le beffroi de Montrouge accueille ses nouvelles cloches

Les + Lus