• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Teddy Tamgho suspendu

Le champion du monde parisien de triple saut suspendu 12 mois

Par F.A

Teddy Tamgho, recordman du monde du triple saut en salle, a été suspendu 12 mois dont six avec sursis, en raison d'une altercation avec une autre athlète.

Une sanction qui permettra au sportif de disputer les Jeux Olympiques de 2012 mais qui ne le met pas à l'abri d'une procédure judiciaire en cours.

Teddy Tamgho, une des meilleures chances de médailles francaises au JO s'en sort bien.

Privé des championnats du monde et d'Europe en salle, il pourra participer aux Jeux olympiques de Londres où il représente une des meilleures chances francaises de médaille. Il risquait la radiation à vie, d'autant qu'il avait déja été impliqué dans une altercation en 2008 avant d'être exclu du CREPS de Paris.

En plus des 12 mois de suspension, dont six mois fermes, Teddy Tamgho a été soumis à une mise à l'épreuve de trois ans, de 50 heures de travail d'interêt géneral et à une amende de 1500 euros.

Selon la commission de discipline de la Féderation Française d'Athlétisme, ces événements ont "écorné l'image de la fédération" (!) et Teddy Tamgho a démontré "un manque de maîtrise" en"ayant une réponse démesurée."

C'est peu de le dire si on en croit les déclarations de la jeune athlète.

"Teddy s'est jeté sur moi et m'a saisi brutalement d'une main par le cou. Il a resseré trés fort sa main autour de mon cou. (...) Il m'a alors balayé les deux jambes et je me suis lourdement et violemment étalée sur le sol. Lorsque j'ai repris les esprits, Tedy me tirait par les cheveux".

"la Jeune fille a sans doute été secouée mais elle n' a pas été battue"

Une version trés exagérée selon le coach du champion du monde qui refuse néanmoins toute demande d'interview: "Certes il y a eu un problème. Teddy l'assume. Mais c'était plus un accrochage qu'une bagarre de saloon, il  ne faut pas éxagérer. La jeune fille a sans doute été secouée mais elle n'a pas été battue."

Au final, c'est peut être devant la justice que Teddy Tamgho, licencié à Montreuil, devra s'expliquer.

Trois plaintes pour "coups et blessures" ont en effet été déposées par la jeune athlète et deux de ses amis.

Sur le même sujet

Les urgences de l'hôpital Ballanger à Aulnay au bord de l'asphyxie

Les + Lus