Inondations : la Seine commence à baisser à Paris, l'inquiétude dans les Yvelines

La crue de la Seine dans les Yvelines, le 29 janvier 2018. / © IP3 PRESS/MAXPPP
La crue de la Seine dans les Yvelines, le 29 janvier 2018. / © IP3 PRESS/MAXPPP

La Seine a entamé sa lente décrue à Paris, passant de 5,85 m lundi à 5,76 m mardi matin. Mais dans les Yvelines, la hausse du niveau du fleuve doit se poursuivre jusqu'en milieu de semaine, et dépasser les niveaux atteints par la crue de juin 2016.

Par France 3 Paris IDF/ET

A Paris, la décrue a commencé. La Seine a baissé d'une dizaine de centimètres depuis lundi, selon les mesures de Vigicrues. A la station d'Austerlitz, point de référence pour la capitale, le fleuve atteignait une hauteur de 5,76 m vers 7 heures 51, mardi matin. C'est quasiment dix centimètres de moins que lundi à la même heure. La Seine avait atteint le pic de sa crue dans la nuit de dimanche à lundi, à 5,85 m selon la préfecture de police.



A Paris, une lente décrue, voire une légère remontée

Vigicrues, qui surveille les cours d'eau sur l'ensemble du territoire, prévoit une décrue lente à Paris. Celle-ci, "modérée", a en effet été entamée dans la nuit de lundi à mardi. L'organisme de prévisions estime que les pluies à venir en milieu de semaine (dès mardi en Île-de-France) seront "susceptibles de ralentir la décrue"... Voire de "provoquer une légère remonter en fin de semaine". Les pluies auront le dernier mot.
La Seine, à Paris, le 30 janvier 2018. / © Vigicrues
La Seine, à Paris, le 30 janvier 2018. / © Vigicrues
A ce jour, cette crue se révèle moins importante que celle de juin 2016 dans la capitale, mais comparable à celle-ci, à hauteur de Chatou, plus en aval. 

► Retrouvez les prévisions météo en Île-de-France

Dans les Yvelines, la Seine continue de monter

Si la situation semble globalement stabilisée pour la capitale, les Yvelines n'en ont pas fini avec la montée de la Seine. Cette hausse doit se poursuivre "lentement jusqu'en milieu de semaine", notamment "en raison des crues de la Marne, de la Seine et de l'Oise".
Au final, sur ce tronçon du fleuve, la crue sera plus importante que celle de juin 2016.

Sur la Marne, la crue n'est pas terminée

Le niveau de la Marne devrait être en légère hausse mardi, en raison de la propagation de la fameuse onde de crue... La hausse du niveau du cours qui provient de l'amont.

Si les affluents de la rivière sont en décrue, la Marne elle-même continue donc de monter. Et les pluies de cette semaine ne vont pas favoriser la baisse du niveau de l'eau. Jusqu'à Créteil, la Marne va donc légèrement monter "jusqu'à la fin de la semaine", prévoit Vigicrues.

Les conséquences des crues

Selon Vigicrues, plusieurs conséquences possibles des crues :
-des inondations importantes possibles ;
-des conditions de circulation difficiles sur l'ensemble du réseau et des perturbations pouvant affecter les transports ferroviaires ;
-des coupures d'électricité ;
-des digues fragilisées ou submergées.

A lire aussi

Sur le même sujet

Grigny, qui cumule toutes les difficultés de la banlieue à la fois

Les + Lus