J0 2024 : les collectivités franciliennes lancent leur plateforme de "pré-recrutement" de volontaires

Publié le
Écrit par Elie Saïkali

Parmi le personnel qui encadrera les Jeux Olympiques de Paris 2024 : 45 000 volontaires recrutés par le comité d’organisation (Cojo) à titre bénévole. Des collectivités franciliennes ont d’ores et déjà leur plateforme en vue d’opérer une "pré-sélection" des candidats.

La plateforme nationale de recrutement des bénévoles sera lancée en février 2023. Les communautés d’agglomération, collectivités territoriales et communes franciliennes ont pris les devants et ouvrent déjà les portes aux "pré-sélections" de ces volontaires. Et ce, dès ce mardi 15 février.

A lire aussi : Volontaires pour Paris-2024 : "On a envie de refléter toute la diversité des gens qui vont s'associer à l'événement"

"Valoriser le rôle du bénévolat"

En Seine-Saint-Denis, la collectivité lance la plateforme "Toutes et tous volontaires". Avec ce programme, le Département "souhaite renforcer les chances des Séquano-dionysien(ne)s de devenir volontaire des Jeux de Paris 2024, favoriser leur montée en compétences et valoriser le rôle du bénévolat", indique-t-il sur son compte Twitter.

"Le but [de la plateforme] est que les jeux ne se déroulent pas seulement chez eux [les habitants de la Seine-Saint-Denis], mais aussi avec eux", nous confie Emmanuel Constant, vice-président du département et chargé des JO. Il indique également que la plateforme a vocation à recruter des "populations du département âgées entre 18 et 30 ans, mais aussi des bénévoles de clubs" et, en attendant l’ouverture de la plateforme officielle, "leur donner une formation, leur permettre de consolider leurs acquis et leur expérience de façon à pouvoir une très grande chance d’être recrutés comme bénévoles par le comité d’organisation".

Aussi dans les Yvelines

La même opération est entreprise dans les Yvelines. Sur son site internet, Saint-Quentin-en-Yvelines — collectivité hôte des Jeux — redirige les potentiels candidats vers les formulaires d’inscription. Il rappelle les critères pour postuler : "avoir 18 ans le 1er janvier 2024, être disponible au moins 10 jours durant la période des Jeux, être disponible au minimum 10 jours sur la période des Jeux Olympiques (26 juillet au 11 août 2024) et/ou Paralympiques (28 août au 08 septembre 2024)". Il faut également savoir parler français et/ou anglais et, bien entendu, aimer le sport.

Les douze communes de Saint-Quentin-En-Yvelines "sont parties prenantes de ce programme, nous nous assurons donc d’être au plus près des Saint-Quentinois", nous confie Laurent Mazaury, Vice-Président de Saint-Quentin-En-Yvelines, délégué aux sports et aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. "Les dirigeants associatifs vont être les premiers sensibilisés avec un webinaire qui leur est consacré le jeudi 17 février. Ils pourront ainsi informer leurs adhérents du programme mis en place, les bénévoles étant majoritairement issus du tissu associatif. Nous nous appuyons également sur l’Union nationale du sport scolaire (UNSS) pour informer la jeunesse de l’opportunité d’être acteurs des JOP en 2024", ajoute-t-il.

La liste de bénévoles que nous devons fournir à Paris 2024 devra être paritaire.

Laurent Mazaury

Concernant les candidats : "les candidats que nous aurons pu retenir et transmis à Paris 2024 auront l’opportunité d’accéder en priorité à la plateforme mise en place par Paris 2024 et ainsi maximiser leurs chances de prendre part aux JOP 2024. Les postulants non retenus par SQY pourront retenter leur chance en accédant normalement à la plateforme nationale de Paris 2024", explique Laurent Mazaury. Il insiste cependant sur le fait que "la liste que nous devons fournir à Paris 2024 devra être paritaire".

Six catégories

Dans un communiqué publié en septembre 2021, le Cojo listait les missions qui seront confiées aux  45 000 volontaires. Elles sont "regroupées en six catégories : l’accueil, l’orientation et l’assistance, le support aux opérations sportives, le soutien opérationnel à l’organisation, les transports, le soutien aux services médicaux et le support aux cérémonies".

Une fois engagés, les volontaires devraient, dans leur majorité, rester en Île-de-France. C'est là que se concentrera l'essentiel des Jeux, même si de nombreuses épreuves se tiendront à Marseille, Lille, ou même à Tahiti notamment pour les épreuves de surf.