Un jeune homme se tue dans un stupide défi sur le toit du métro

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Meyze
© PQR/LeParisien/MaxPP

Un jeune homme a été déchiqueté, mardi soir, vers 19 heures, sur la ligne 6 du métro parisien, à la station "Bir-Hakeim" après être monté sur le toit d'une rame, vraissemblablement pour un "défi de train-surfing", autrement dit pour rester debout sur un métro en mouvement.

C'est un défi stupide et particulièrement dangereux : grimper sur le toit d'une rame du métro aérien et s'y tenir debout pendant que le train circule. Ses adeptes appellent ça du "train-surfing".
Hier soir, en début de soirée, vers 19 heures, un jeune homme d'une vingtaine d'années en est mort, dans un accident effroyable sous les yeux d'abord médusés puis terrifiés, de voyageurs sur les quais qui ont relevé les yeux à ce moment là.

D'après des témoins, le jeune homme est monté sur la rame à la station Bir-Hakeim. Il s'est assis sur le toit en tournant le dos à la voie. Le métro est reparti vers la station suivante, Passy, de l'autre côté de la Seine. Mais à cet endroit, à la sortie de la station, la structure de la station est très basse. A la sortie de la gare, le jeune homme a heurté le sous bassement du toit au moment où la rame reprenait de la vitesse.
Le choc, très violent, a déchiqueté le jeune homme et projeté son corps sur la voie, sur le pont qui enjambe la Seine. Les témoins évoquent un bruit terrifiant.
Le trafic a été immédiatement interrompu, bien sûr, y compris sur la partie routière du pont, pour permettre le travail des pompiers.

L'enquête devra déterminer les circonstances exactes, encore très floues, mais aussi le contexte du drame. Certains témoignages évoquent deux personnes accompagnant le jeune homme avant qu'il monte sur le métro. Ces deux individus sont, pour l'instant, introuvables.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.