L'inquiétude des derniers agriculteurs de l'Essonne devant l'urbanisation galopante

© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP
© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP

Les derniers agriculteurs du plateau de Saclay, riche plaine agricole cultivée depuis toujours, s'inquiètent de voir avancer le béton jusque sur leurs terres fertiles. Désormais, c'est la "silicone vallée" à la française, le grand pôle universitaire de recherche en construction qui les menace.

Par Christian Meyze

En 10 ans, 25 % des agriculteurs de la région Ile-de-France ont disparu. L'urbanisation grignote inexorablement les terres agricoles nous le savons tous et on peut le vérifier désormais partout, chaque jour un peu plus.
C'est le cas sur le plateau de Saclay, dans l'Essonne, à moins de 20 km de Paris, là où se construit le pôle enseignement et recherche du numérique, ce que l'on baptise parfois la "silicone vallée" à la française. Les derniers exploitants agricoles s'accrochent à leurs terres agricoles. Reportage Antoine Marguet et Louise Simondet 
Les derniers agriculteurs de Saclay

 

Sur le même sujet

Sud Education Blanquer porte plainte

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne