L'usine d'Austerlitz alimente Paris en eau non potable

Un réseau d'eau non potable circule sous le bitume parisien / © F3
Un réseau d'eau non potable circule sous le bitume parisien / © F3

Cette année dans le cadre des Journées du Patrimoine on pourra visiter l’usine d’Austerlitz (13e arr.). Elle alimente la capitale en eau non potable, un héritage du 19 siècle.

Par EB

Les Journées du Patrimoine, débute demain, c’est gratuit et c’est l’occasion de découvrir des lieux souvent fermés au public. Cette année, le patrimoine industriel est à l'honneur et pour la première fois, on pourra visiter l’usine d’Austerlitz (13e arr.). Elle alimente la capitale en eau non potable, un héritage du 19 siècle.

Alors qu’au Second Empire, le baron Haussmann perçait les grands boulevards parisiens, son ingénieur hydraulique Eugène Belgrand crée d’un double réseau d’eau implanté dans des galeries souterraines visitables.  Le réseau d’eau potable et le réseau d’eau non potable.

L’eau non potable est affectée à 99% à des usages municipaux, comme l’arrosage d’espaces verts, le lavage de la voirie (trottoirs, caniveaux et chaussées), le curage des égouts par l’effet de chasses d’eau non potable.

Eau de Paris distribue chaque année en moyenne près de 200 000 m³/jour d’eau non potable. Cette eau, prélevée dans la Seine et le canal de l’Ourcq n’est pas traitée et n’est pas destinée à la consommation humaine. Elle fait l’objet d’un simple dégrillage dans les trois usines de production qui en assurent le pompage : l’usine d’Austerlitz (13e arr.), de la Villette (19e arr.) et d’Auteuil (16e arr.).

>> Un reportage de Pascale Sorgues et Louise Simondet
usine aus
>> La carte du réseau d'eau non potable à Paris
Carte du réseau d'eau non potable à Paris / © Eau de Paris
Carte du réseau d'eau non potable à Paris / © Eau de Paris




Sur le même sujet

Des robots et des hommes : le nouveau centre Amazon à Brétigny

Les + Lus