Le fabuleux destin de Théo Curin

Publié le
Écrit par Marc Degli Esposti

Le jeune et célèbre nageur français Théo Curin est l'invité de Jean-Noël Mirande ce samedi dans Boulevard de la Seine. A l’occasion de la sortie de son autobiographie « La chance de ma vie », il se confie et revient sur certains épisodes de son parcours hors-normes.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

A l’âge de 6 ans, Théo Curin contracte une méningite à méningocoque de type C compliquée d'un purpura fulminans. Une terrible maladie qui lui vaudra d'être amputé des quatre membres. Depuis, il ne cesse de déjouer les pronostics défaitistes et enchaine les succès, notamment dans le domaine du sport, puisqu’il est médaillé d'argent aux championnats du monde handisport en 2017 en 100 et 200 mètres nage libre. 

Théo a également entamé une carrière de comédien. Il a incarné le rôle de Théo dans la série "Vestiaires" diffusée sur France 2, et a fait une apparition remarquée dans "Plus belle la vie", le feuilleton de France 3. Il est également mannequin pour des marques de vêtements et de cosmétiques. 

En novembre dernier, il s’est lancé un nouveau pari (réussi), celui de traverser en solitaire du lac Titicaca (122 km, eau à 10°) à 3 812 mètres d’altitude entre la Bolivie et le Pérou.

durée de la vidéo : 01min 40
Théo Curin sur la plateau de Boulevard de la Seine ©France 3 PIDF

Le natif de Lunéville (Meurthe-et-Moselle), vient de publier une autobiographie, « La chance de ma vie » (Flammarion), dans laquelle il retrace les étapes de son incroyable parcours. Un destin hors du commun qui a commencé avec sa maladie, et l’attitude incroyable de ses parents au pire moment de sa vie, lorsqu’il était hospitalisé.« Mes parents m’ont toujours regardé avec amour et ferté, même quand j’étais à l’hôpital et qu’on ne savait pas si j’allais être à nouveau amputé ou pas. C’est eux qui m’ont permis d’aborder la vie de manière positive, malgré les obstacles ».

Boulevard de la Seine avec Théo Curin, ce samedi 11h25 sur France 3, puis sur France.tv