• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le petit nouveau du Jardin des Plantes, Tengah le tapir, aime les fruits et la musique

© F-G Grandin/Muséum National d'Histoire Naturelle
© F-G Grandin/Muséum National d'Histoire Naturelle

Tengah, un an et demi, est le nouveau pensionnaire de la Ménagerie du Jardin des Plantes à Paris. C'est un tapir malais, la plus grosse des cinq espèces de tapir, la seule asiatique. Arrivé du zoo de Beauval (Loir-et-Cher) où il est né, Tengah aime les fruits, les feuilles et ... la musique.

Par Christian Meyze

"Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux ...." Tengah, le jeune tapir malais qui vient d'emménager, en janvier 2016, dans sa nouvelle résidence, à la Ménagerie (le zoo du Jardin des Plantes), semble être lui aussi assez fan de la chanson de l'ours Baloo.

L'équipe animalière de la Ménagerie fournit à Tengah des fruits, des légumes, des branches fraîches et fait en sorte qu'il baigne dans les odeurs qu'il aime.
Et ses soigneurs font en sorte de le "décontracter", de "chasser son stress" en permanence, en lui gratouillant le ventre. Une méthode qui entraîne chez lui une irresistible envie de se coucher pour profiter voluptueusement des "chatouillis" de l'équipe vétérinaire ! "...peu pour être heureux ... " en somme !

Plaisir suprême pour Tengah : un poste de radio a été installé dans sa loge car Tengah est très amateur de musique et il a obtenu de pouvoir assouvir aussi ce besoin ! Il faut dire que le dernier tapir malais du Jardin des Plantes remonte à 1932 !

"Dans la nature, explique le zoo du Jardin des Plantes, le tapir malais, seule des 5 espèces de tapirs à vivre en Asie, est aussi le plus gros (en moyenne 320 kilos). Il se nourrit exclusivement de végétaux. A l'état naturel, l'espèce est en voie de disparition. Il en resterait moins de 2 000 à l’état sauvage et environ 200 dans les parcs zoologiques du monde entier ce qui en fait une espèce extrêmement rare". 

"Comme le grand panda, sa robe noire et blanche lui permet de se camoufler dans son habitat ombragé de la forêt tropicale humide. Cet animal est de nature solitaire et discrète. Strictement végétarien, le tapir utilise sa « mini-trompe » pour saisir des branches, des feuilles ou des fruits dont il se nourrit".

Tengah est né le 17 novembre 2014 au zoo de Beauval (Loir-et-Cher). Il fait partie du programme de l’Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA) auquel la Ménagerie participe. Grâce à cette organisation, la reproduction des tapirs pour la conservation est optimisée en préservant leur diversité génétique tout en évitant la consanguinité. La Ménagerie devrait bientôt recevoir une femelle afin que Tengah, ambassadeur de son milieu naturel, puisse participer à la survie de son espèce.

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus