Le Premier ministre a répondu aux policiers qui manifestaient

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Meyze

Les manifestants n'étaient pas encore tous dispersés place Vendôme que le Premier ministre annonçait, depuis Matignon, des mesures visant à "alléger" la gestion de la garde à vue et des enquêtes et à durcir les peines pour le trafic d'armes.

Manuel Valls a aussi fait part de son souhait d'"éviter" les permissions de sorties de détenus sans "nécessité avérée".
"J'entends donc la colère des policiers, des gendarmes, j'entends leur malaise", a dit le Premier ministre, flanqué de ses ministres de l'Intérieur et de la Justice, Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira. "Le message des manifestants est pris au sérieux".
durée de la vidéo: 01 min 42
Policiers après la manif, Manuel Valls répond

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.