Cet article date de plus de 5 ans

Les centres d'accueil ont besoin de dons toute l'année, même en été !

Tous les acteurs qui interviennent pour aider les gens qui vivent dans la rue le disent : l'été est plus difficile à passer que l'hiver. Parce qu'en été, on pense à autre chose et que beaucoup d'intervenants sont aussi en vacances. Pourtant les besoins sont les mêmes que le reste de l'année.
En été, chacun à la tête aux vacances, la tête en vacances. Et puis on a tous un peu l'impression que le temps est, sinon suspendu, du moins ralenti. Il fait beau et les soucis de l'année sont un peu entre parenthèses.
Alors, on a tendance à oublier que la misère et le dénuement, pour tous ceux qui en souffrent, pèse 365 jours par an. Et surtout, on oublie que les besoins fondamentaux, essentiels, se nourrir mais aussi se laver, s'habiller, dormir, sont quotidiens et existent même l'été comme le reste de l'année.

Se poser le temps d'un café, prendre une douche, laver son linge et repartir avec un kit de produits d'hygiènes. C'est ce que propose la "Mie de Pain" dans le 13e arrondissement. Elle est une des rares associations caritatives à rester ouverte l'été.
Didier Morel et Florie Castaings
durée de la vidéo: 02 min 02
Les dons solidaires à la mie de pain ©France3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sdf société solidarité