Cet article date de plus de 3 ans

Le musée de l'érotisme ferme ses portes

C'est la fin d'une époque. Un peu moins de 20 ans après son ouverture, au coeur de Pigalle, le musée de l'érotisme va fermer. Mais avant de disparaître il vendra ses pièces de collection dans une vente aux enchères, ce dimanche 6 novembre

© Laurence Barbry/France3 Paris
Le lieu était à l'image du quartier : feutré, discret et accueillant. Au fil des années et des ses voyages, le créateur de ce musée unique en Europe, Jo Khalifa, passionné, avait accumulé des centaines d'objets et de témoignages de l'érotisme dans le monde et de la créativité qu'il engendre. Beaucoup de ces pièces sont des objets de collection, introuvables.

Peu à peu,le petit musée de Jo Khalifa était devenu un musée extraordinaire. 

Mais l'absence d'aide à ce musée privé, la baisse de fréquentation touristique à Paris depuis les attentats et l'âge du "capitaine" Khalifa, tout cela mis bout à bout conduit aujourd'hui à la fermeture du lieu. Dernière chance pour les amateurs : les magnifiques objets et témoignages qu'il recèle seront vendus au enchères dimanche, le 6 novembre, à 14heures, par la maison de vente Cornette de Saint-Cyr ( avenue Hoche à Paris)
Musée de l'érotisme ©France3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite musée culture patrimoine