10 000 manifestants contre l’extension du Pass Sanitaire attendus à Paris ce samedi

Une nouvelle manifestation contre l’extension du Pass Sanitaire et l’obligation vaccinale pour les soignants est prévue samedi 31 juillet à Paris. Près de 10 000 personnes sont attendues. La préfecture de police a annoncé la mobilisation de 3 000 policiers et gendarmes.
Une nouvelle manifestation contre l'extension du Pass Sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants organisée à Paris samedi 31 juillet
Une nouvelle manifestation contre l'extension du Pass Sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants organisée à Paris samedi 31 juillet © IP3 PRESS/MAXPPP

Les opposants à l’extension du pass sanitaire et à l’obligation vaccinale pour les soignants manifesteront à nouveau ce samedi 31 juillet dans les rues de la capitale. Quatre manifestations sont déclarées en préfecture, mais deux d’entre elles inquiètent particulièrement les autorités.

La première, organisée par le président des Patriotes, Florian Philippot, partira de la Place du 18 juin 1940, dans le quartier de Montparnasse (à la frontière des VIème et XVème arrondissements), à 14h30.

Les participants de la seconde manifestation se réuniront à la station de métro Villiers pour se rendre sur la Place de la Bastille. Au total, sur les quatre rassemblements, ce sont près de 10 000 manifestants qui sont attendus dans Paris. La semaine dernière, l’ensemble des cortèges parisiens comptait environ 11 000 manifestants selon les chiffres de ministère de l'Intérieur.

3 000 policiers mobilisés samedi

Pour encadrer les manifestations, près de 3 000 policiers seront mobilisés dans la capitale a rapporté une source policière à France Info. Selon nos confrères, les policiers s’attendent à des profils de manifestants hétérogènes comme la semaine dernière. Ils craignent notamment un retour du noyau dur des Gilets Jaunes après que de nombreux appels à marcher sur les Champs-Elysées aient été lancés sur les réseaux sociaux.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social covid-19 santé société