Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Affelnet à Paris : une pétition contre le logiciel d'affectation dans les lycées

© Philippe Lavieille / Maxppp
© Philippe Lavieille / Maxppp

Une pétition, une plainte auprès de la CNIL : les parents d'élèves parisiens se mobilisent contre un système d'affectation au lycée jugé opaque et inégalitaire.

Par P.S.

En mai, les élèves de 3e entrent leurs vœux dans le logiciel d'affectation des lycées par le net : Affelnet. Vu l'ampleur des demandes, c'est un algorithme informatisé qui gère les choix des collégiens.

Points

Il délimite la ville en quatre districts et attribue des points selon différents critères :
-9600 points de district (c'est l'élément le plus important. Il contraint les élèves à ne jamais demander de lycée hors de leur district, sauf en cas de vœu rare)
-4800 points de compétences (il faut maîtriser un socle commun de savoirs)
-4800 points de champs disciplinaires (les notes en général)
-4800 points de boursier (pour favoriser la mixité, un établissement ne peut pas accueillir plus de 50% de boursiers)
-480 points pour les élèves qui ont fait toute leur scolarité en REP
AFFELNET : COMMENT ÇA MARCHE ? - Inscription et affectation au lycée
Vidéo d'explication mise en ligne par l'Académie de Paris

Mais certains parents d'élèves considèrent que le système, qui tente officiellement de compenser les inégalités sociales génère en fait des injustices. Ils ont lancé une pétition en ligne pour un district unique à Paris.

Districts

Le rectorat travaille plutôt sur un remaniement des zones qui serait basé sur le temps de trajet des élèves. : "On peut imaginer des établissements qui sont dans deux districts, on peut imaginer ajouter un district mais nous voulons le faire soigneusement, pour ne pas mettre en péril les repères que les parisiens ont quant à l'affectation au lycée", précise Jean-Michel Coignard, directeur de l'académie de Paris.
Affelnet à Paris : une pétition contre le logiciel d'affectation dans les lycées
Intervenants : Léo Mazeline-Afonso, élève en classe de 3ème // Ana Afonso, mère de Léo // Agnès Maitre, parent d'élève FCPE // Jean-Michel Coignard, directeur d'académie de Paris Reportage : Isabelle Dupont, Isabelle Audin

Les parents d'élèves dénoncent également un système de points jugé opaque (en dehors des grandes lignes exposées ci-dessus), ils ont porté plainte auprès de la CNIL.

" Des enfants comme mon fils, qui ne sont ni boursiers, ni issus d'un établissement REP, seront minoritaires. Est-ce qu'il aura une chance d'avoir un de ses trois premiers vœux ? Je n'en suis pas sûre.", s'inquiète Ana Afonso, mère d'un élève de 3e.

Affelnet rendra son verdict fin juin. Alors que le nombre de lycéens est en hausse et que la sélection à l'université fait débat, choisir un lycée prestigieux sera, probablement, de plus en plus important.

Sur le même sujet

La fan zone de Noisy le Grand

Les + Lus