• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

ANIMATION. Entre Paris et sa banlieue, la fin du grand amour ?

ANIMATION. Entre Paris et sa banlieue, la fin du grand amour ?
Entre Paris et sa banlieue, c'est le divorce taille XXL, et pas vraiment à l'amiable. "Sans Paris, tu n'es rien", proclame la campagne médiatique des maires d'Île-de-France. Anne Hidalgo serait trop égoïste et n'en ferait rien qu'à sa tête sans demander aux voisins. Une caricature ?

Entre Paris et sa banlieue, c'est le divorce taille XXL, et pas vraiment à l'amiable. "Sans Paris, tu n'es rien", proclame la  campagne médiatique des maires d'Île-de-France. Anne Hidalgo serait trop égoïste et n'en ferait rien qu'à sa tête sans demander aux voisins. Une caricature ?

Par Daïc Audouit

Entre Paris et sa banlieue, c'est n'est plus le big love. C'est même le divorce taille XXL, et pas vraiment à l'amiable. "Sans Paris, tu n'es rien", proclame la  campagne médiatique des maires d'Île-de-France. Anne Hidalgo serait trop égoïste et n'en ferait rien qu'à sa tête sans demander aux voisins.

Parisien contre banlieusard

D'un côté, il y aurait le Parisien et la Parisienne. Tellement hype, tellement beaux, tellement buvant des coups en terrasse tous les soirs. En couple depuis 1860. Et de l'autre, les crevards de banlieue, suant dans les transports en commun ou écoutant Maître Gims sur leur auto-radio de bagnole.

Les esthètes du bon goût et du bien-vivre face aux envahisseurs en jogging et diesel. C'est une caricature. Mais dans la vraie vie : Paris oublie-t-elle sa banlieue ou Anne Hidalgo a-t-elle raison de s'occuper avant tout des intérêts des Parisiens ?

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus