• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Autopartage : après Renault et PSA, Car2Go (Daimler) se lance à Paris

Une Smart du service d'autopartage Car2go à Stuttgart (Allemagne). / © Christoph Schmidt/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP
Une Smart du service d'autopartage Car2go à Stuttgart (Allemagne). / © Christoph Schmidt/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Car2Go, spécialisé dans "l'autopartage flexible" a commencé à déployer mardi 400 véhicules électriques à Paris, a annoncé la marque du groupe Daimler ce mardi 15 janvier.

Par MT/AFP

400 véhicules déployés dans la capitale. "Paris offre les conditions idéales pour le covoiturage", a déclaré Olivier Reppert, PDG de Car2Go, par communiqué.

"Je suis heureux que nous commencions aujourd'hui avec une flotte entièrement électrique de 400 Smart fortwo. Cela donnera aux Parisiens et aux visiteurs de la ville un moyen durable, confortable et flexible de se déplacer dans la ville", a-t-il ajouté, précisant vouloir encore développer ce service dans l'année.
Avant Car2Go, Renault et Ada avaient de leur côté lancé Moov'in et déployé 100 Renault ZOE et 20 Renault Twizy à partir de septembre 2018, et PSA a déployé Free2Move Paris, une flotte de 550 voitures électriques Peugeot i0n et Citroën C-Zéro déployée à partir de décembre.
 

Pas d'abonnement nécessaire

Au niveau des prix, Moov'in est accessible sans abonnement, au tarif de 0,39 euro la minute, avec un minimum facturé de 10 minutes. Free2Move propose ses services au même tarif pour un usager occasionnel (0,39 euros/minute), mais sans durée minimale de location. Une formule à 0,32EUR la minute avec abonnement à 9,90 euros/mois est aussi proposée pour les utilisateurs réguliers.

Les services de Car2Go, également présents à Amsterdam, Madrid et Stuttgart seront, pour leur part, accessibles à un prix à la minute compris entre 0,24 et 0,34 euro, en fonction du lieu de location et du moment de la location.
 

Remplacer Autolib'

Lourdement déficitaire, le service parisien de voitures électriques partagées Autolib' a pris fin à l'été 2018.
"Autolib' est progressivement remplacé par deux systèmes d'autopartage: un système en trace directe (on prend un véhicule au point A et on le laisse au point B), et un système en boucle (on prend un véhicule au point A et on le laisse au point A)", expliquait récemment à l'AFP l'adjoint à la mairie de Paris chargé des transports, Christophe Najdovski.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales à Paris : Isabelle Saporta rejoint la liste de Gaspard Gantzer

Les + Lus