Braquage mortel d'Orly en 2011: l'un des malfaiteurs interpellé à Paris

L'un des auteurs d'un braquage sanglant à Orly en 2011, qui avait coûté la vie à un convoyeur de fonds, a été interpellé à Paris après six mois de cavale, a-t-on appris samedi de source policière, confirmant une information d'Europe 1.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © IP3 PRESS/MAXPPP

Jaroslaw Gruszka, 33 ans, a été interpellé vendredi dans le XVIe arrondissement de Paris par les policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO), selon une source policière.

Les enquêteurs ont retrouvé sur lui et à son domicile un pistolet automatique, 13 kilos de résine de cannabis et 12.000 euros en espèces, a-t-on ajouté.
Il était recherché depuis sa condamnation en juillet par la cour d'assises de Douai à huit ans de prison pour "association de malfaiteurs" dans des attaques de dépôts d'argent, y compris à l'explosif, dont la principale, à Orly (Val-de-Marne) en 2011, avait fait un mort.

Attaque à l'explosif


Jaroslaw Gruszka faisait l'objet d'un mandat d'arrêt, ne s'étant pas présenté le jour du verdict, à l'issue de ce procès fleuve au cours duquel 19 personnes étaient jugées. Le cerveau présumé du braquage a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle et l'un de ses complices, en fuite, a écopé de 25 ans de réclusion.

En septembre 2011, des assaillants avaient attaqué très tôt le matin à l'explosif la société de transport de fonds Témis et avaient emporté un butin de plus de 8,2 millions d'euros. Un convoyeur de fond avait été tué, un passant avait été brièvement pris en otage et les braqueurs avaient tiré sur la police pour couvrir leur fuite.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police justice société sécurité