Cet article date de plus de 4 ans

Le centre d'accueil des sans-abri du bois de Boulogne ouvre en avance et sans bruit

La mairie de Paris a mis les "bouchées doubles" pour ouvrir, sans communiquer, (contrairement à son habitude), le centre d'hébergement d'urgence destiné à accueillir des sans abri ou des "travailleurs pauvres".
L'objectif de ce centre, situé en lisière du bois de Boulogne, dans le 16ème arrondissement, est d'accueillir 200 personnes environ. Des personnes isolées et des familles, sans abri, souvent des travailleurs pauvres. En somme il s'agit de donner un coup de pouce à des gens en difficulté pour leur permettre de se projeter dans l'avenir et si posssible, de s'en sortir.

Mais à cet endroit, le projet de la mairie de Paris a été perçu comme une provocation. Les débats précédant sa construction ont été très tendus et parfois à la limite de l'affrontement physique. Et il y a quelques semaines, un incendie, très vraissemblablement d'origine criminelle, a touché un des bâtiments encore en construction.

Cette installation contestée est la raison pour laquelle le centre a été construit dans une structure modulable, démontable. L'objectif du centre est de pouvoir faire un accompagnement social des personnes et familles qui seront accueillies sur une base temporaire. 

On pensait donc, du fait de tous ces aléas, que le centre n'ouvrirait que vers la mi-novembre. Mais la mairie de Paris, d'ordinaire toujours prompte à faire de la "communication" et à mettre en scène ses actions, a cette fois choisi d'ouvrir rapidement et surtout discrètement, cette structure. Histoire sans doute d'éviter les polémiques brutales. Elise Ferret et Yves Dewulf 
durée de la vidéo: 01 min 28
Ouverture centre d'accueil Boulogne ©France3 Paris



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sdf société solidarité