Cet article date de plus de 4 ans

Des chauffeurs de VTC investissent la Bastille

Quelques dizaines de chauffeurs de VTC se sont rassemblés ce lundi matin sur la place de la Bastille. Leur objectif est de peser sur les tractations entre le médiateur du gouvernement et Uber, la plateforme de réservation de VTC, et ses concurrents qui appliquent le même modèle économique.
© F3 F Malverde
A 7 heures 30, une trentaine de berlines noires étaient garées devant l'Opéra Bastille, dans le calme et sans bloquer la circulation. Après plusieurs actions de chauffeurs en décembre, notamment aux abords des aéroports parisiens, le gouvernement a nommé un médiateur, Jacques Rapoport, qui multiplie les rencontres avec les acteurs de la profession. Ses conclusions sont attendues fin janvier.
© F3 F Malverde

Les revendications des VTC 

Les manifestants reprochent à Uber le géant américain du secteur de les "humilier" par une pratique tarifaire trop faible et décidée sans concertation. En octobre 2015, Uber avait baissé de 20% le tarif des courses à Paris. En décembre 2016, il a légèrement augmenté ses tarifs en France, mais a relevé dans le même temps de 20 à 25% la commission prélevée à ses chauffeurs partenaires.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
taxi économie transports