Coronavirus - La mairie et la préfecture de Paris déplorent des secteurs encore “trop fréquentés” dans la capitale

Un sportif dans les rues de Paris photographié le 19 mars 2020. / © Thomas SAMSON / AFP
Un sportif dans les rues de Paris photographié le 19 mars 2020. / © Thomas SAMSON / AFP

Selon les autorités, certains secteurs de la capitale, comme le Champs-de-Mars ou les deux bois parisiens sont "trop fréquentés" et appellent à limiter les déplacements "au strict nécessaire". Sont notamment dans leur viseur, les joggeurs.

Par MT avec AFP

Les Parisiens indisciplinés ? C'est le message qu'adresse la mairie et la préfecture de police de Paris dans un communiqué commun. "Si l’immense majorité de nos concitoyens fait preuve de civisme et de responsabilité", "certains comportements inacceptables perdurent", affirment les autorités qui exhortent les Parisiens à "limiter leurs déplacements privés au strict nécessaire".

Dans leur viseur, les joggeurs et les promeneurs qui se baladent dans "le parc des Rives de Seine, le Champs-de-Mars, les Invalides et les bois de Boulogne et de Vincennes".
 

Petites surfaces

Mais difficile de faire passer auprès d'une population qui habite souvent dans de petites surfaces, et parfois en famille. "Rester dans 40m² à deux à Paris, c'est pas possible. Si j'ai la possibilité de bouger, je le fais", racontait ainsi une habitante en partance pour la campagne à l'AFP.

Par ailleurs, "la Maire de Paris et le Préfet de Police rappellent que les commerces et marchés alimentaires sont régulièrement réapprovisionnés, et qu’aucune pénurie n’est à prévoir".

Ils disent travailler à un nouveau dispositif de contrôle à l'entrée des marchés parisiens, "notamment dans le nord-est de Paris". Et de prévenir sévèrement : "Si cet appel à la responsabilité ne porte pas ses fruits, le Préfet de Police, garant de la sécurité des Parisiens, prendra alors toutes les mesures utiles pour interdire l’accès aux lieux les plus fréquentés."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus