Déconfinement : 30 piscines rouvertes dès lundi 22 juin à Paris

Dès lundi, 30 piscines parisiennes rouvrent leurs portes au public. Désinfection, fléchage et distanciation physique, réservations obligatoires pour certains bassins… Les règles d'hygiène ont été renforcées.

Dans le contexte du déconfinement progressif, la règle est d’un nageur pour 4m2 dans les piscines (illustration).
Dans le contexte du déconfinement progressif, la règle est d’un nageur pour 4m2 dans les piscines (illustration). © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Il sera bientôt à nouveau possible de piquer une tête à Paris : 30 piscines rouvrent leurs bassins dès lundi 22 juin, comme l’explique la Ville. Crise sanitaire oblige, le fonctionnement près des bassins s’adapte aux contraintes et aux protocoles en vigueur contre la propagation du Covid-19.

Parmi les différentes mesures, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l’entrée des établissements. Afin d’assurer une distanciation physique suffisante, le nombre d’usagers dans l’enceinte des piscines sera par ailleurs limité, avec un nageur pour 4m2. Un fléchage au sol est également prévu pour éviter les croisements. Autre règle : une douche sur deux sera condamnée.

A noter que les vestiaires collectifs seront fermés, et que seules les cabines individuelles resteront à disposition. Outre un port du masque recommandé "pour chaque usager jusqu'au dépôt de ses effets personnels dans son casier individuel", les piscines ne pourront rester accessibles que sur des créneaux de trois heures d’affilée, "pour permettre ensuite une désinfection approfondie par le personnel".

Pour certains établissements, un dispositif de réservation obligatoire est même prévu. C’est par exemple le cas pour les piscines gérées par la société S-Pass, qui gère quatre établissements dans la capitale : les piscines Joséphine Baker (XIIIe) et Champerret (XVIIe) qui rouvrent leurs portes dès lundi, mais aussi les piscines Yvonne Godard (XXe) et Suzanne Berlioux (Ier) qui rouvriront respectivement le 29 juin et 15 juillet prochain.

Des règles conçues pour éviter les croisements et assurer la désinfection des lieux

"Pour respecter les capacités d’accueil, on a institué des créneaux horaires selon les différentes pratiques, explique la société à France 3 Paris Île-de-France. Aquagym, apprentissage, baignade… Les créneaux permettent la désinfection des cabines et des casiers. Ça demande de s’adapter du côté des usagers, on ne peut plus décider au milieu du weekend d’aller faire un tour à la piscine, il faut impérativement vérifier les disponibilités."

En temps normal, faire respecter le port du bonnet n’est déjà pas toujours facile. Donc tout le monde devra faire des efforts.

La société S-Pass

S-Pass met aussi en avant des règles "très strictes" concernant l’hygiène et la distanciation physique : "D’abord pour rappel, l’eau des piscines est désinfectée et désinfectante. Ensuite tout un circuit a été pensé pour éviter les croisements. On ne peut pas se doubler au niveau des lignes d’eau. La douche savonnée est obligatoire avant chaque baignade, et on ne peut pas emporter de textiles au bord du bassin. C’est sécurisé au maximum et les personnels ont été formés, mais il faut que les gens soient très disciplinés. En temps normal, faire respecter le port du bonnet n’est déjà pas toujours facile. Donc tout le monde devra faire des efforts."

Si vous souhaitez réserver un créneau, il est possible de contacter l’établissement en question par téléphone, ou bien de passer en ligne via le site moncentreaquatique.com. Pour vérifier les piscines ouvertes, la liste est disponible sur le site de la Ville de Paris.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport sorties et loisirs coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter