• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Européennes : les initiatives qui veulent mobiliser contre le score du FN

Plusieurs dizaines de jeunes manifestent, le 23 avril 2002 place de la République à Paris, pour protester contre la présence du candidat du Front national Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. / © JACK GUEZ / AFP
Plusieurs dizaines de jeunes manifestent, le 23 avril 2002 place de la République à Paris, pour protester contre la présence du candidat du Front national Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. / © JACK GUEZ / AFP

Au lendemain du 21 avril 2002, l'arrivée du Front national au 2e tour de la présidentielle avait provoqué de grandes manifestations, un peu partout en France. Aux élections européennes, le FN a obtenu 25% des voix et la mobilisation des opposants tente de mobiliser à travers deux initiatives.

Par Emmanuèle Bailly

Les étudiants de l'UNEF et de l' UNL appellent à manifester

L' Union nationale des étudiants de France (UNEF) et l'Union nationale lycéenne (UNL), deux organisations classées à gauche ont lancé, un appel à manifester jeudi 29 mai à 14 heures, dans les grandes villes de France et place de la Bastille à Paris. "Le Front national à 25 %, ce n'est pas notre France! ", lancent-elles. "Douze ans après le 21 avril 2002, les résultats du Front National aux élections européennes provoquent un nouveau séisme démocratique pour notre pays. L’extrême droite revient au premier plan de la scène politique, en réunissant 25% des suffrages. Encore plus inquiétant, ce sont 30% des jeunes qui se sont exprimés qui ont voté pour le Front National. Avec une abstention particulièrement élevée, puisqu’elle concerne près de 57% des électeurs, ce scrutin illustre la profonde crise démocratique que traverse le pays."

La FIDL appelle aussi, sur son site, à un rassemblement à Paris le 28 mai, place des Innocents, "afin de montrer le dégoût de la jeunesse " face à l'extrême droite.

Parallèlement Lucas Rochette-Berlon, un lycéen de 17 ans en terminale, à Marseille récemment encarté à l'UNL,a créé dimanche soir sur Facebook une page appelant à « une marche citoyenne contre le FN ». « Montrons au FN, aux partis politiques, aux journalistes, au monde, que nous dénonçons le racisme, la xénophobie, la haine, le repli sur soi de ce parti, et que les Français ne partagent pas ces valeurs », a-il inscrit en préambule. Cette page Facebook a fait des petits dans plus de dix villes, dont Paris.

Une initiative baptisée « Aux actes citoyens !  

L'écrivain lance, ce mercredi au Conseil économique, social et environnemental (XVI e), un appel au sursaut civique en direction des maires de France, au lendemain du score historique du FN aux Européennes. Pour donner du poids à cette initiative baptisée « Aux actes citoyens ! », l'auteur du « Zèbre » pourra compter sur la présence de la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo et de son homologue bordelais Alain Juppé (UMP). L'objectif: donner aux citoyens les moyens d'être les acteurs de leur ville, soutenir des programmes qui permettent à chacun de participer à la solution des problèmes collectifs.

Sur le même sujet

Mounir Mahjoubi rejoint Benjamin Griveaux

Les + Lus