• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Explosion à Paris : deux jours après, les immeubles toujours inaccessibles

Rue de Trévise à Paris, deux jours après l'explosion le quartier est toujours inaccessible, le 14 janvier 2019. / © M.Tafnil / France 3 Paris Île-de-France
Rue de Trévise à Paris, deux jours après l'explosion le quartier est toujours inaccessible, le 14 janvier 2019. / © M.Tafnil / France 3 Paris Île-de-France

Lundi matin le quartier de la rue de Trévise, où a eu lieu une explosion ce week-end, est toujours bouclé et sous surveillance. 16 immeubles restent inaccessibles. Les salariés n'ont pu accéder à leurs bureaux, des riverains tentent de récupérer des affaires ou leur véhicule. 

Par France 3 Paris Île-de-France avec W. Van Qui

Après l'impressionnante explosion qui a eu lieu samedi matin dans une boulangerie, qui a soufflé les rues et les immeubles voisins, le quartier a été nettoyé. Le périmètre de sécurité est maintenu rue de Trévise et dans ses alentours dans le 9ème arrondissement de la capitale.
Derrières les barrières, des agents de surveillance et des fonctionnaires de police filtrent les allers et venues et expliquent patiemment que personne ne peut accéder au site si elle n'y est pas habilitée par la marie. Seuls les services de sécurité ou les architectes peuvent pénétrer dans les bâtiments.
 

Ce lundi matin des salariés ont quand même fait le déplacement comme ces deux femmes employées dans un cabinet d'avocat. Elles s'inquiètent pour leur activité et savent déjà que cela va compliquer leur travail : "C'est très embêtant. Dans un cabinet d'avocats on a des délais." dit l'une d'elles. Elle ajoute impressionnée par les dégâts :"C'est violent quand même. Là, il y a la fenêtre qui est sur le bureau de mon patron." 
Des salariés ou des commerçants vont se retrouver au chômage technique et ils ne savent pas encore combien de temps .

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris Ile-de-France est allé ce lundi soir à la rencontre des commerçants et a mis en place des dispositifs d'urgence.
 

 

D'autres tentent d'aller récupérer quelques effets personnels ou des médicaments. Mais les immeubles restent inaccessibles. Plusieurs centaines de familles ne peuvent accéder à leur logement. Certains voudraient récupérer leur véhicules ou au moins constater les dégâts. Des experts ont été dépêchés sur place. 

Près de 500 personnes ont été accueillies par la mairie d'arrondissement. Les dons affluent, notamment de nombreux vêtements.
L'explosion a fait près de 70 blessés. L'enquête est en cours pour connaître les causes exactes de l'accident.

 

Une start-up développe une ruche connectée pour préserver les abeilles

Les + Lus