• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Expulsions de Leonarda et de Khatchik : une trentaine de lycées toujours bloqués à Paris

Le 17 octobre dernier, l'accès au lycée Turgot, situé dans le IIIème arrondissement, bloqué. Les élèves protestent contre les expulsions de leurs camarades. / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Le 17 octobre dernier, l'accès au lycée Turgot, situé dans le IIIème arrondissement, bloqué. Les élèves protestent contre les expulsions de leurs camarades. / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Des milliers de lycéens mobilisés et une trentaine de lycées toujours bloqués à Paris ce vendredi matin : le mouvement des jeunes pour dénoncer les expulsions de Khatchik et Leonarda ne faiblit pas.

Par Emmanuèle Bailly

Des milliers de lycéens français sont descendus dans la rue hier pour protester contre les expulsion de Leonarda, collégienne kosovarde et de Khatchik, un lycéen scolarisé à Paris et renvoyé samedi en Arménie. Une nouvelle manifestation est prévue ce vendredi à Bastille à 13h.

  • Jeudi soir Bertrand Delanoë, le maire de Paris était l'invité du journal de France 3 Ile-de-France. Il s'est exprimé sur l'expulsion du jeune arménien Khatchik. "je comprends les lycéens, je souhaite que l'on n'expulse pas des enfants scolarisés". a-t-il notamment déclaré sur notre plateau.

DMCloud:117473
B.Delanoë ne souhaite pas d'expulsions de lycéens
Le maire de Paris était l'invité de notre édition régionale le 17/10. Après les expulsions de Léonarda et Kahtchik, il prend position.

 

  • De son côté le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a appelé vendredi les lycéens à "rentrer dans leurs établissements" et affiché "sa solidarité" avec Manuel Valls, cible de critiques virulentes à gauche depuis l'expulsion de la collégienne d'origine kosovare Leonarda Dibrani.
    Interrogé sur Europe 1, M. Peillon a demandé aux lycéens mobilisés contre les expulsions de leurs camarades "de rentrer dans les établissements", et "puisqu'ils veulent le droit à l'éducation, de ne pas bloquer ceux qui souhaitent entrer dans leur lycée".

A lire aussi

Sur le même sujet

cirque Romanès

Les + Lus