Face aux gilets jaunes, l’échec total du rassemblement des foulards rouges à Paris

Une cinquantaine à peine de participants se sont rassemblés place de la Bastille ce dimanche, à l’appel des foulards rouges. Un échec pour le mouvement, construit en opposition aux gilets jaunes.

A peine quelques dizaines de foulards rouges se sont rassemblés à Bastille, ce samedi 7 avril.
A peine quelques dizaines de foulards rouges se sont rassemblés à Bastille, ce samedi 7 avril. © V. Delahautemaison / France 3 Paris IDF
A Bastille, ils n’étaient pas bien plus nombreux que les quelques journalistes et les membres du service de sécurité réunis. A peine une cinquantaine de foulards rouges se sont en effet rassemblés ce dimanche sur la place.

Les organisateurs, qui prévoyaient une marche en direction de Nation, ont visiblement dû revoir leurs plans et annulé l’opération face à la faible mobilisation.

De 10 500 manifestants fin janvier à 50 ce dimanche

Le signe d’un échec total pour le mouvement, lancé en opposition à celui des gilets jaunes et en soutien au gouvernement. Fin janvier, la préfecture annonçait 10 500 foulards rouges, partis en cortège dans les rues de Paris.

A titre de comparaison face aux quelques dizaines de manifestants à Bastille ce weekend, au moins 3 500 gilets jaunes ont défilé dans la capitale samedi, pour le 21e samedi consécutif. Une mobilisation en baisse si l’on en croit les chiffres communiqués par les autorités, mais bien entendu largement supérieure aux foulards rouges.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société manifestation économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter