Flashback : 25 mars 2001, Bertrand Delanoë devient maire de Paris

Bertrand Delanoë, le 25 mars 2001, lors de son discours d'investiture à la tête du Conseil de Paris. Il est élu maire de la capitale avec 92 voix. / © ina.fr
Bertrand Delanoë, le 25 mars 2001, lors de son discours d'investiture à la tête du Conseil de Paris. Il est élu maire de la capitale avec 92 voix. / © ina.fr

25 mars 2001. Avec 92 voix au Conseil de Paris, Bertrand Delanoë est élu maire de la ville et succède à Jean Tibéri. Retour en vidéo sur cette journée où la capitale a basculé à gauche, pour ne la lâcher ensuite. 

Par Olivier Couvreur

C'est divisée que la droite s'est présentée aux élections municipales de 2001. D'un côté, Jean Tiberi, maire sortant, dissident, et Philippe Séguin, ancien ministre, ancien président de l'Assemblée nationale et ancien président du RPR, allié à l'UDF et DL. 

Du côté des socialistes, une primaire a permis de départager Jack Lang, alors maire de Blois, et Bertrand Delanoë, chef de l'opposition municipale depuis 1993. Beaucoup sont surpris du résultat : c'est Bertrand Delanoë qui est désigné comme le candidat de la gauche pour faire basculer Paris, Jack Lang abandonnant la compétition en cours de route pour prendre les rênes du ministère de l'Education Nationale dans le gouvernement Jospin. Bertrand Delanoë remporte donc l'investiture et se pose en rassembleur de la gauche (PCF, PS, MRC et Verts). 

La suite on la connaît : la gauche l'emporte à Paris et à l'âge de 50 ans, Bertrand Delanoë est élu maire de la capitale par le nouveau Conseil de la ville. 

>> VIDEO - Retour sur cette journée du 25 mars 2001 où Bertrand Delanoë est devenu maire de Paris :
INA Delanoe élu 26 mars 2001

 

Sur le même sujet

Les + Lus