Gilets jaunes : des heurts éclatent en fin de cortège à Paris

Des manifestants ont escaladé la statue de la République le 2 février à Paris. / © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP
Des manifestants ont escaladé la statue de la République le 2 février à Paris. / © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP

Après l'arrivée du cortège des gilets jaunes place de la République, des affrontements entre des manifestants et la police ont éclaté. Les accès à la Place sont fermés, la station République a été fermée, des renforts de la BAC ont été dépêchés. 22 personnes ont été interpellées.

Par France 3 Paris IDF / VP avec Aude Blacher

Selon le comptage du groupement de médias Occurence, ils étaient 13.800 à défiler avec leur gilet jaune. La police a dénombré 10.500 participants. Mais à l'arrivée du cortège, qui avait démarré avenue Daumesnil, des heurts ont éclaté. Un face à face tendu entre la police et une partie des Gilets jaunes.

Selon notre journaliste présente sur place, les forces de police ont fait usage de grenades lacrymogènes afin de disperser la foule. Les policiers essuient des jets de pavés, barres de fer. Des renforts de la BAC (Brigade anti- criminalité) ont été dépêchés alors que des ultras se sont massés boulevard du Temple. 
 

Des hélicoptères ont survolé la place de la République. Les accès à la place ont été fermés ainsi que les accès à la station de métro République. Selon la préfecture de police 22 personnes ont été interpellées. 
 

Ceux qui voulaient quitter les lieux étaient filtrés par petits groupes de 5. A partir de 17h l'évacuation de la place a commencé. Le calme n'est revenu que deux heures plus tard. Les vitrines de 4 ou 5 magasins ont été cassées mais les pillages ont été évités. 
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus