• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Circulation alternée, jour 4 : encore des bouchons en Île-de-France

© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP

Le trafic était encore inhabituellement difficile sur les routes d'Île-de-France, vendredi matin. Selon Sytadin, le cumul de bouchons revêtait un caractère "exceptionnel" autour de neuf heures. 

Par France 3 Paris IDF

C'est du jamais vu en région parisienne. La circulation alternée est reconduite pour le quatrième jour consécutif. Alors que seuls les véhicules dotés d'une plaque d'immatriculation impaire ont la permission de rouler à Paris et dans 22 communes limitrophes, les effets sur la circulation peinent à se faire sentir. Du moins, au regard du cumul des bouchons.
Ce vendredi, le cumul des embouteillages en région parisienne revêtait un caractère "exceptionnel", autour de neuf heures du matin. Sur les grands axes de circulation, plus de 275 kilomètres de bouchons étaient ainsi enregistrés par Sytadin, un organisme dépendant de la direction des routes Île-de-France. 
Les bouchons en Île-de-France, le 9 décembre 2016. / © Sytadin
Les bouchons en Île-de-France, le 9 décembre 2016. / © Sytadin

Trafic "faible"

Par contre, la vitesse moyenne du jour restait relativement conforme aux vitesses habituellement relevées un vendredi par Sytadin : autour de 60 kilomètres/heure, vers neuf heures du matin. Il s'agit là d'un indice de la fluidité de la circulation sur les principaux axes routiers en région parisienne.

A noter que, vers 10 heures du matin, vendredi, l'indice de congestion restait faible de 1,06. C'est-à-dire que le trafic restait "faible pour cette heure-ci", selon l'organisme d'information des usagers. Ce qui n'était pas le cas aux heures de pointe, entre 7 heures et 8 heures.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'Artichaut, Joey Starr par Karin Viard

Les + Lus