Coronavirus : moins de métros et de trains dès la semaine prochaine

Il y aura moins de métros dès lundi en raison du coronavirus. / © Lionel BONAVENTURE / AFP
Il y aura moins de métros dès lundi en raison du coronavirus. / © Lionel BONAVENTURE / AFP

La RATP et la SNCF vont réduire l'offre de transport dès la semaine prochaine en raison du coronavirus. Certains de leurs personnels ne pourront pas travailler devant assurer la garde de leurs enfants. Les prévisions de trafic devraient être connues demain dimanche 15 mars.

Par EH/AFP

Une "offre réduite" de transports va être mise en place à partir de lundi dans les transports en commun. Après l'annonce de la fermeture des établissements scolaires, une partie du personnel ne pourra pas être mobilisée en raison de la garde des enfants.

A la RATP, "il y aura une offre réduite par rapport à la normale, avec des adaptations, soit de fréquence" des métros, RER, bus ou tramways, "soit une priorisation sur certaines lignes", a précisé à l'AFP un porte-parole.
 


La SNCF et la RATP procèdent depuis vendredi à un "recensement" de leurs agents afin d'établir un plan de transport adapté à la situation. "Nous contactons actuellement les contrôleurs, les conducteurs et les aiguilleurs pour effectuer une estimation de leur disponibilité", indique la SNCF. Il y aura donc moins de  trains, de métros, de RER, bus ou tramway : "une offre réduite par rapport à la normale, avec des adaptations, soit de fréquence" des métros, RER, bus ou tramways, soit de priorisation de certaines lignes, a annoncé vendredi soir la RATP.

La SNCF affirme que 80% des trains du quotidien et longues distances seront assurés. Les prévisions de trafic seront annoncées demain dimanche 15 mars.

 

Sur le même sujet

Les + Lus