Déploiement du Vélib' : le retard coûtera deux millions d'euros de pénalités à Smovengo

Le déploiement fortement retardé du nouveau Vélib' coûtera deux millions d'euros de pénalités pour les mois de janvier et février à l'opérateur Smovengo, en charge du nouveau système de vélo en libre-partage.

Des Vélib' 2.0.
Des Vélib' 2.0. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Une ardoise à deux millions d'euros pour Smovengo. L'opérateur en charge du nouveau système de vélo en libre-partage de la banlieue parisienne va devoir s'acquitter de pénalités pour le déploiement tardif des stations et des vélos dans le Grand Paris. Au 31 janvier, le nouveau Vélib' est déployé dans 200 stations opérationnelles, selon les chiffres du consortium et du syndicat Autolib' Vélib' Métropole.

200 stations opérationnelles

Dans le détail, la pénalité infligée à Smovengo est de un million d'euros pour le mois de janvier, et devrait être, une fois validée, de un million d'euros là encore pour février. A la suite du groupe JCDecaux, le Vélib' version Smovengo connaît un démarrage difficile, avec un nombre de stations opérationnelles très éloigné de l'objectif initial de 600 stations au 1er janvier et de 1.400 fin mars, soit 20.000 Velib' dont 30 % électriques

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie transports vélib'
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter