Europacity : le projet de zone d'aménagement validé en appel par la justice

C'est un nouveau rebondissement dans ce projet d'aménagement gigantesque sur le triangle de Gonesse. La cour administrative d'appel de Versailles a validé la création du mégacomplexe commercial sur des terres agricoles. Pas de quoi décourager ces opposants.
Un manifestant plante des semis sur un champ où doit s'installer le projet Europacity
Un manifestant plante des semis sur un champ où doit s'installer le projet Europacity © Tania Watine
Un nouvel obstacle au projet gigantesque d'Europacity a été levé par la justice hier. C'est la cour administrative d'appel de Versailles qui a validé la création de cette zone d'aménagement commerciale située sur le triangle de Gonnesse en plein milieu des champs. 

Jean-Pierre Blazy, le maire PS de Gonesse, a salué une "excellente nouvelle" pour les habitants qui "attendent le projet, conscients des réalités économiques, sociales et environnementales du territoire".
 
Les opposants ont publié un communiqué dans lequel ils dénoncent "un rebondissement judiciaire ahurissant". Mais ils rappellent que "cette décision ne donne pas un blanc-seing au projet de méga centre commercial EuropaCity puisque qu’elle ne tranche pas la question du PLU qui a été annulé en raison des nombreuses aberrations du projet EuropaCity." Selon l'avocat d'associations écologistes, Me Etienne Ambroselli, un pourvoi en cassation est prévu car "cette décision est totalement contraire au droit de l'environnement."

Le collectif Non à Europacity a publié l'arrêté rendu par la justice

La bataille juridique est donc loin d'être terminée. Pourtant les nombreuses procédures en cours n'ont pas empêché des travaux de débuter notamment ceux de la construction d'une gare du métro du Grand Paris Express sur le site.
La date d'ouverture d'Europacity a déjà été repoussée de 3 ans. Elle est désormais prévue en 2027.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société politique