• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gestion des déchets : l'Île-de-France en retard

© SOI
© SOI

La Cour des comptes juge que les performances de la région sont « insuffisantes » dans la gestion de ses déchets. L’Île-de-France souffre de coûts trop élevés, et d’un faible taux de recyclage.

Par France 3 Paris IDF

En Île-de-France, seulement un quart des déchets sont recyclés. Un taux faible par rapport à la moyenne française, qui atteint près de 40 %, et comparé à la moyenne européenne, à 44 %.

Une situation critiquée par la Cour des comptes, qui vise les « faibles performances » de la région. A Paris, seulement 14 % des déchets sont recyclés.

Seulement 14 % des déchets recyclés, à Paris

Les Franciliens produisent 462 kilos de déchets en moyenne, ménages et entreprises compris. Un chiffre de 2014 qui cache certes de fortes disparités géographiques, mais qui se révèle surtout élevée par rapport au reste du pays.

Verres, emballages, papiers… Les collectes séparées restent trop peu performantes. Dans la région en 2013, plus de la moitié des déchets finissent incinérés, alors que près de 10 % sont enfouis.

A Paris, les faibles performances de tri s’expliquent par le manque de bacs pour les papiers et les emballages, pour le verre, mais aussi pour les déchets organiques – notamment dans les restaurants.

La solution selon la Cour ? Le dépôt volontaire de bacs par quartier, la modernisation des centres de tri, et la collecte pour quatre types de matériaux : verre, emballages légers, biodéchets, puis cartons et papiers.

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus