Grand Paris Express : des élus manifestent pour défendre les lignes 16, 17 et 18

Venus du Nord-Est de l'Île-de-France, les maires et sénateurs ont défendu les lignes 16, 17 et 18, inquiets des délais. / © France 3 Paris IDF
Venus du Nord-Est de l'Île-de-France, les maires et sénateurs ont défendu les lignes 16, 17 et 18, inquiets des délais. / © France 3 Paris IDF

Des élus du Val-d’Oise, de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne se sont rassemblés jeudi matin devant Matignon. Leur inquiétude : les délais et le tracé pour les lignes 16, 17 et 18 du futur supermétro.

Par Pierre De Baudouin

93, 95 et 77 rassemblés. Jeudi matin, des élus du Nord-Est francilien ont manifesté devant l’hôtel de Matignon, dans le 7ème arrondissement de Paris.

Rassemblés par dizaines, venus du Val-d’Oise, de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne, les maires et sénateurs ont exigé le respect du planning de construction des lignes 16, 17 et 18, du Grand Paris Express.

Emplois et transports


L’intérêt du Grand Paris Express pour ces élus : désenclaver leurs territoires.

Le tracé des différentes lignes pourrait permettre – selon les départements – d’accéder au gisement d’emplois de Roissy, et de mieux desservir en transports certaines zones.

Grand Paris Express : des élus manifestent pour défendre les lignes 16, 17 et 18
Intervenants : Olivier Klein, maire PS de Clichy-sous-Bois; Arnaud Bazin, président du Conseil département du Val-d'Oise. Equipe : Tania Watine, Louise Simondet et Arlette Le Luhern

 

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus