Cet article date de plus de 3 ans

Interdiction de fumer dans les lieux publics : dix ans après, qu’en pensent les Parisiens ?

En 2007, l’Etat interdisait de fumer dans les lieux publics. Dix ans plus tard, jour pour jour, qu’en pensent les Parisiens ?

Au niveau national, la mesure est globalement acceptée dix ans après.
Au niveau national, la mesure est globalement acceptée dix ans après. © France 3 Paris IDF
Gares, hôpitaux, écoles, centres commerciaux, aéroports… Le 1er février 2007, la loi sur l'interdiction de fumer sur les lieux de travail et dans les lieux publics était mise en place.

Après 2008, la mesure est même étendue aux cafés, bars, restaurants, hôtels et discothèques.

Mais qu’en pensent les Parisiens ? L’interdiction est-elle acceptée en Île-de-France ?

Wagons fumeurs, restaurants enfumés…

Finis les wagons fumeurs et les restaurants enfumés… A Paris, la mesure semble globalement respectée, et rentrée dans les mœurs.

Au niveau national, deux personnes sur trois pensent que la mesure est « bonne et suffisante », selon un sondage de l’institut CSA pour Direct Matin. Seuls 6 % des Français pensent que la loi va trop loin, et souhaitent revenir en arrière.

Certains semblent même aller plus loin, surtout chez les personnes âgées : un tiers d’entre elles souhaite étendre l’interdiction aux lieux ouverts – comme les parcs et les rues.

En ce qui concerne l’efficacité de la loi, le bilan est plus mitigé : dix ans après, le nombre de fumeurs n'a pas diminué.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société