Plus de 50 000 doses supplémentaires pour vacciner en Île-de-France ce week-end

La région, dont l'ensemble des départements sont placés en surveillance renforcée, va bénéficier de 56 000 doses supplémentaires de vaccin anti-covid pour une opération flash ce week-end du 6 et 7 mars.

Des doses supplémentaires de vaccin ont été allouées aux départements placés en surveillance renforcée.
Des doses supplémentaires de vaccin ont été allouées aux départements placés en surveillance renforcée. © ALAIN JOCARD / AFP

Jusqu'à présent, la vaccination s'arrêtait le vendredi soir et reprenait le lundi suivant. Désormais, face à l'urgence sanitaire, la vaccination aura lieu 7 jours sur 7. Paris (comme Nice), va bénéficier d'un surplus de doses 11 000 de vaccin Pfizer à partir de ce jeudi.

"Une marche importante va être effectivement franchie ce week-end puisque nous avons demandé l'ouverture d'un maximum de centres de vaccination, et la création de centres éphémères supplémentaires partout où cela sera jugé utile, de manière à vacciner pendant tout ce week-end", a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre Jean Castex.

Ce sont les personnes âgées de plus de 75 ans ainsi que présentant des comorbidités qui sont ciblées par cette campagne.

20 centres de vaccination ouverts

A Paris, 20 centres de vaccination seront ouverts tout le week-end pour vacciner "les Parisiens de plus de 75 ans ou présentant des comorbidités" figurant déjà sur les listes d'attente et qui pourront obtenir un créneau via le site Doctolib, a précisé la mairie dans un communiqué publié dans la soirée. "À compter du vendredi 5 mars à 9 heures, réservation de 1000 rendez-vous via le 3975 afin d’accompagner les personnes isolées dans leur prise de rendez-vous", précise aussi le document.

En raison "de l'amplitude horaire exceptionnelle" des centres, la Ville de Paris a lancé un appel à volontaires "auprès de ses agents, des médecins et infirmiers libéraux, et dans le réseau des volontaires de Paris".

La mairie a également lancé jeudi une campagne de vaccination dans les quartiers populaires "les plus durement touchés", dite d'"aller-vers", avec le vaccin AstraZeneca et des centres de vaccination temporaires installés au pied des immeubles.

Selon les mêmes sources, 44 000 doses vont être fléchées vers l'Ile-de-France pour la même opération flash. "En Île-de-France, c'est un système de tickets qui pourront être pris à l'entrée des centres et qui permettront ensuite d'avoir un rendez-vous dans le week-end", a indiqué M. Véran.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19