Grève dans les incinérateurs de la région parisienne : vers un retour à la normale ?

Le préfet de police de Paris a pris un arrêté pour la réquisition de 48 personnes à l'incinérateur d'Ivry-sur-Seine. Selon le président du Syctom qui gère les différents sites, la situation devrait revenir à la normale durant le week-end.
Des poubelles ne sont pas collectées dans certains arrondissements parisiens après un mouvement de grève dans les incinérateurs.
Des poubelles ne sont pas collectées dans certains arrondissements parisiens après un mouvement de grève dans les incinérateurs. © Thomas Padilla/MAXPPP
Des poubelles qui s'entassent sans être ramassées dans certains arrondissements parisiens. Un mouvement de grève (contre les retraites) touche trois centres de déchets situés en région parisienne : Ivry-sur-Seine, Issy-les-Moulineaux et Saint-Ouen. Face à ce mouvement, le préfet de police de Paris a réquisitionné 48 personnes sur le site d'Ivry-sur-Seine jusqu'au 13 février "à la demande du président du Syctom". La préfecture précise prendre ces mesures "afin de garantir la continuité du service de gestion des déchets, et d'éviter des atteintes graves à la salubrité publique".Selon le président du Syctom, Jacques Gautier, interrogé par France Bleu Paris ce vendredi, il y aura un retour à la normal ce week-end. Plutôt "lundi ou mardi", selon Martial Lorenzo, directeur général des services du Syctom qui l'a affirmé sur BFM Paris.

L'agence de traitement des déchets collecte chaque jour près de 6.000 tonnes de déchets générés par 6 millions de personnes.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement