Huit étudiants à nouveau devant la justice pour avoir occupé un immeuble vide

© Thomas Padilla/MAXPPP
© Thomas Padilla/MAXPPP

En 2009, huit étudiants étaient explusés d'un immeuble vide qu'ils occupaient illégalement rue de Sèvres. Depuis l'affaire est passée plusieurs fois devant la justice. Un nouveau procès a lieu ce jeudi 16 mars à la Cour d'Appel de Paris. Le collectif Jeudi Noir se mobilise.

Par VP

C'est une bataille juridique qui dure depuis 6 ans. En 2009, huit étudiants ont occupé illégalement un immeuble parisien. Le bâtiment situé rue de Sèvres à Paris était totalement vide. La propriètaire des lieux les a fait expulser et les a poursuivi en justice. Les étudiants ont été condamnés à lui verser plus de 80 000 euros. 

Le jugement a été annulé une première fois par la Cour de Cassation mais ce jeudi 16 mars l'affaire est à nouveau portée devant la justice. Cette fois c'est la Cour d'Appel de Paris et la propriétaire réclamerait à présent 250 000 euros. Selon le collectif Jeudi-Noir qui suit cette affaire depuis ces debuts, l'immeuble n'est toujours pas occupé. C'est l'occasion pour l'association d'interpeller les candidats à la présidentielle sur la question du logement. Parmi les revendications de ce collectif figurent la taxation et la réquisition des immeubles vides.


Un rassemblement est prévu ce jeudi à 12h devant l'immeuble.
Un autre rassemblement est organisé en fin d’après-midi au canal Saint-Martin par le Collectif des Associations Unies contre le mal-logement.


Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus