• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

L'Odéon, premier théâtre public à se lancer dans le «crowdfunding»

Le collège Jules Ferry à Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne, participe au parcours de découverte et de pratique théâtrale de l'Odéon / © Photo © Melissa Boucher
Le collège Jules Ferry à Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne, participe au parcours de découverte et de pratique théâtrale de l'Odéon / © Photo © Melissa Boucher

C'est une première en France pour un théâtre public : le Théâtre de l'Odéon lance une opération de "crowdfunding" sur internet pour financer une opération d'éducation artistique. L'établissement espère lever 30.000 euros entre le 9 mars et le 19 avril.

Par Emmanuèle Bailly

C’est une première pour un théâtre public. Le théâtre de l’Odéon lance un appel aux dons individuels ou « crowdfunding »: via une plate-forme sur internet. Objectif : financer une opération d’éducation artistique. Le théâtre public espère lever 30.000 euros entre le 9 mars et le 19 avril, pour étendre un programme concernant les élèves d’une réseau d’éducation prioritaire.

Parcours découverte

Ce programme lancé en septembre dernier propose un parcours de découverte de 2 ans du théâtre et de l’Europe (une visite est prévue à Bruxelles) aux élèves de deux classes de collège. Le collège Jules Ferry à Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne, et le collège Saint-Vincent dans le 18e à Paris. Les élèves participent à des ateliers de jeu, visitent le théâtre, sont invités à trois spectacles par an et donnent un spectacle sur le grand plateau de l’Odéon en fin de parcours.

L’appel aux dons vise à élargir le programme à une troisième, voire une quatrième classe sur deux ans.

65 % du budget provient de l’Etat

« Ce n’est pas suite à un désengagement de l’Etat, c’est plutôt une évolution d’un modèle qui combine financement de l’Etat, des fondations (Générations Odéon est soutenu par Fondations Rothschild) et du public », explique Pierre-Yves Lenoir, administrateur de l’Odéon. La subvention publique représente 65% du budget de l’Odéon, la billetterie, les coproductions et le mécénat 35%.
Le théâtre public s’est lancé dans le mécénat il y a seulement 3 ans et celui-ci ne représente que 2,5% de la totalité des recettes.
Les donateurs (à partir de 1 euro) seront tenus informés du programme par une newsletter et pourront assister au spectacle final au terme des deux ans d’ateliers.

Selon le montant des dons, ils bénéficieront aussi d’un reçu fiscal et pourront aussi accompagner les classes dans leurs visites et spectacles.
Le crowdfunding séduit de plus en plus, y compris de grandes institutions.

Le programme Génération(s), en quoi cela consiste ?


Des précédents dans le crowfunding : la restauration de lampadaires à l’Opéra Garnier

L’Opéra de Paris avait lancé en février 2013 une campagne d’appel aux dons de 4 mois auprès du public pour restaurer ses lampadaires (la « ceinture de lumière »).

 / © ceinturedelumiere.fr
/ © ceinturedelumiere.fr

Le mécénat populaire et participatif est en pleine ascension

Depuis quelques années, des musées,  de monuments ou de producteurs font appel au «crowdfunding» pour financer des achats d'objets ou de la production d'œuvres. Les sommes récoltées via des souscriptions populaires, comme celles lancées par le Louvre ou la Fondation du Patrimoine, ont fini par représenter une belle somme. D'après le ministère de la Culture, 17,2 millions d'euros ont été récoltés en 2013. Outre les institutions culturelles, plusieurs plateformes de financement participatif, comme Ulule, MyMajorCompany ou Touscoprod, sont les acteurs de ce mécenat participatif.

Pour développer plus largement ce que la ministre appelle "un esprit de partage' , le ministère de la Culture va créer un portail en ligne, référençant tous les projets patrimoniaux ou artistiques en recherche de financements.

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus