• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La vitesse restera limitée à 70 kilomètres-heure sur le périphérique

© AFP
© AFP

Depuis le 3 janvier 2014, la vitesse maximale autorisée sur le périphérique est de 70 kilomètres-heure. Et cela ne va pas changer ! Le Conseil d'Etat a rejeté mercredi une requête d'associations d'automobilistes et de particuliers.

Par France 3 Paris IDF

Depuis sa publication, le décret du 3 janvier 2014 avait instauré une petite révolution sur l'un des axes autoroutiers les plus fréquentés d'Europe. En passant de 80 à 70 kilomètres-heure, le texte a changé les habitudes des millions d'automobilistes qui l'empruntent chaque année.

Cette diminution de 10 kilomètres-heure de la vitesse maximale avait fait l'objet d'un recours devant le Conseil d'Etat, de la part d'associations d'automobilistes et de particuliers. Dans un arrêt rendu mercredi, la haute juridiction administrative a estimé que cette diminution de la vitesse maximale décidée par le gouvernement était justifiée, rejetant ainsi la requête.

Une baisse de 13 % des accidents escomptée

En matière de limitations de vitesse, le gouvernement est compétent pour modifier les vitesses maximales sur tout type d'axe. Les autorités locales peuvent cependant prendre des mesures plus restrictives, si cela se justifie.

Pour justifier cette baisse de 10 kilomètres-heure de la vitesse maximale sur le périphérique, le Gouvernement avait indiqué attendre une baisse des accidents de la circulation, ainsi qu'une réduction des nuisances sonores et de la pollution atmosphérique.

A lire aussi

Sur le même sujet

Au sud de Paris, la ligne 14 doit relier les Olympiades à l'aéroport d'Orly avant les Jeux Olympiques

Les + Lus