League of Legends, le jeu qui fait vibrer la planète, investit l'AccorHotels Arena

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris Île-de-France / ML

100 millions de joueurs par mois et 10 000 fans attendus ce week-end à l'AccorHotels Arena : le jeu vidéo League of Legend est devenu en quelques années un phénomène planétaire. La finale de l'une de ses plus grandes compétitions européennes se tient se week-end à Paris. 

Après les stars du rock et les champions de la raquette, c'est l'esport qui s'offre un show à l'américaine, ce week-end, à l'AccorHotels Arena de Paris. L'éditeur de jeux vidéos californiens Riot Games y organise la finale des qualifications européennes pour le championnat du monde du jeu League of Legends qui se tiendront du 23 septembre au 4 novembre prochain à Shanghaï. 

Aux portes de l'olympisme


Dix mille spectacteurs sont attendus pour ces deux jours de compétition, dont les tickets d'entrée sont vendus entre 20 et 30 euros. Ce n'est pas la première fois que l'enceinte parisienne accueille un tel événement, et cet engouement toujours renouvelé traduit ce qui aujourd'hui est devenu un phénomène planétaire. 



En quelques années, ces compétitions de jeux vidéos se sont imposées médiatiquement et logistiquement comme une discipline à part entière, qui pourrait prochainement intégrer les Jeux Olympiques. Elle sera présente aux Jeux Asiatiques de 2022 et Tony Estanguet, coprésident du comité Paris 2024, a récemment fait une déclaration allant dans le sens de son intégration dès les Jeux de 2024.


100 millions de joueurs par mois


Dans la galaxie de l'esport, League of Legends (ou LoL pour les initiés) occupe une place centrale. Ce MOBA (Multiplayer Online Battle Arena, un jeu par équipe dont les parties ont lieu dans un espace clot) consiste dans l'affrontement de deux groupes de cinq joueurs dont chacun tente de détruire la base adverse, ou Nexus. Pour cela, chaque protagoniste incarne un champion doté de compétences spécifiques parmi les 137 proposés, un chiffre toujours en évolution.


 En quelques années, League of Legends est devenu le jeu en ligne le plus fréquenté au monde. Chaque mois, 100 millions de joueurs se connectent à la plateforme. Ils sont issus de 145 pays, soit 75% des pays reconnus par l'ONU. Il faut dire que le jeu a un atout de taille : dans sa version de base, il est gratuit. Accéder à plus d'options et de personnages peut ensuite nécessiter de sortir le portefeuille. Riot Games, qui publie un rapport d'activité chaque année, a dégagé de cette manière 1,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015

L'esport business


Les compétitions de League of Legends sont parmi les plus suivies. En décembre dernier, le fournisseur de réseau américain BAMTech a déboursé 300 millions de dollars pour acquérir les droits de retransmission des matchs. Des chaînes dédiées retransmettent des parties en continu. Les "casters", des commentateurs chargés de relayer les informations sur la partie, ont une grande renommée au sein de cette communauté. Chips et Noi, duo emblématique de la chaîne O'Gaming qui fera vivre la compétition de ce week-end au public de Bercy, comptent des dizaines de milliers de followers sur Twitter. 



Très développé en Asie, l'esport trouve un terreau des plus favorables en France. Le public parisien est d'ailleurs réputé pour être l'un des plus chaleureux au monde. Selon un rapport intermédiaire sur les compétitions d'esport remis en mars 2016 à la Secrétaire d'Etat au numérique, le pays compte 4,5 millions de spectateurs de compétitions et 400 000 joueurs qui prennent part régulièrement à des tournois de tous niveaux. Pour comparaison, la Fédération Française de Rugby compte aujourd'hui 272 000 licenciés

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité