• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les frais d'agences seront plafonnés dès lundi

© FREDERICK FLORIN / AFP
© FREDERICK FLORIN / AFP

Les honoraires facturés par les agents immobiliers aux locataires pour la location d'un logement seront plafonnés à partir de lundi. Qu'est ce que ça change pour les locataires en Ile-de-France?

Par Emmanuèle Bailly

A partir de lundi, conformément à la loi Alur adoptée en mars dernier, les honoraires perçus par les agents immobiliers vont baisser dans l'agglomération parisienne.

Le plafonnement prévoit, pour Paris et de nombreuses communes de la petite couronne, des Yvelines et du Val d'Oise, que les honoraires imputés aux locataires n'excèdent pas 15 euros par mètre carré. Ce prix, qui inclut quatre prestations, les visites, la constitution du dossier, la rédaction du bail et l'état des lieux, était jusqu'alors fixé librement.

Premier plafonnement. La  "zone très tendue" concerne Paris, les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93), le Val-de-Marne (94) ainsi que les Yvelines (78). Dans ce périmètre francilien, le plafond est établi à 12 € TTC par m² de surface habitable, pour les prestations suivantes

• La visite du logement
• La rédaction du bail
• La constitution du dossier

Autre plafonnement : celui des honoraires liés à la réalisation de l'état des lieux, ils ne pourront dépasser 3 € par m² quel que soit le secteur géographique concerné. Donc au total les frais d'agence demandés aux locataires plafonnent à 15 € / m² dans la zone très tendue.

Sur le même sujet

Don du sang : les stocks sont au plus bas depuis 2011 en Île-de-France

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer