Lollapalooza, festival géant, est à Paris sur l'hippodrome de Longchamp

© Fernando Bizerra JR/EFE/Newscom/MaxPPP
© Fernando Bizerra JR/EFE/Newscom/MaxPPP

Avec une affiche pléthorique (Red Hot Chili Peppers, The Weeknd, Lana Del Rey, Pixies, The Roots...), le géant américain Lollapalooza espère "placer Paris sur la carte du monde des festivals",  en attirant de nombreux spectateurs étrangers pour sa première édition ce week-end.

Par Christian Meyze

Créé en 1991 par Perry Farrell, leader du groupe de rock alternatif américain Jane's Addiction, Lollapalooza est devenu en deux décennies un des festivals itinérants les plus attractifs au monde.

Depuis l'annonce à l'automne dernier de sa venue dans la capitale, après être passé par l'Argentine, le Brésil, le Chili, l'Allemagne, les autres festivals en place comme Solidays, Rock en Seine ou We Love Green, craignent de pâtir d'une trop dure concurrence compte tenu de la puissance financière de son propriétaire Live Nation, un des plus gros promoteurs de spectacle au monde.


Le festival dit cibler surtout les touristes


L'implantation parisienne de Lollapalooza est le fruit d'une stratégie bien réfléchie, qui semble s'avérer payante. "Au départ beaucoup avaient peur que l'évènement se déroule à cette période, mais il se trouve que Lollapalooza sera le seul festival à se tenir ce week-end" en Europe, souligne Angelo Gopee, directeur général de Live Nation France. La cible affichée du festival, c'est le public des touristes présents à Paris ou même venus pour ça.

Reste à convaincre de mettre 149 euros pour un passe de 2 jours ou 79 pour une seule journée. mais le pari semble sur le point d'être gagné. Farid Benbekaï et Olivier Badin
Le festival Lollapalooza est à Paris

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Deuxième épisode de notre série. Aujourd'hui, on passe notre permis de chasser.

Près de chez vous

Les + Lus