Cet article date de plus de 5 ans

Lycées bloqués : le mouvement s'essoufle

Pour ce cinquième jeudi de mobilisation contre la loi Travail, le mouvement semble s'essouffler dans les lycées parisiens. Jeudi matin, seuls quatre d'entre eux seraient bloqués. 
Le lycée Sophie-Germain et le célèbre Henri-IV sont bloqués depuis jeudi matin en réponse à l'utilisation du 49.3 par le Premier ministre en vue de l'adoption du projet de loi Travail. 

En mars dernier, près d'une quarantaine de lycées étaient bloqués, contre seulement quatre ce jeudi selon le SNPDEN, le syndicat des proviseurs. Une mobilisation en baisse qui peut s'expliquer par le calendrier, le bac est dans un mois et les élèves de terminale notamment s'attaquent aux révisions. 

La manifestation parisienne, partira de Denfert-Rochereau, à 14h, en direction de l'Assemblée nationale.

LIRE aussi : Nouvelle manifestation contre le projet de loi El Khomri

Un reportage de Maud de Bohan et Pierre-Julien Quiers
durée de la vidéo: 01 min 27
Lycées bloqués sophie germain ©France 3 Paris Ile de France
Fin mars, une cinquantaine de lycées avaient été barricadés par les élèves. En avril, le mouvement de blocage du lycée Léonard-de-Vinci, à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, avait dégénéré, donnant lieu à un incendie sur la façade du bâtiment. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie éducation société emploi