• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le maire du VIème arrondissement réclame l'expropriation du propriétaire d'un immeuble inoccupé

L'immeuble du 69 rue de Sèvres est totalement inoccupé depuis 17 ans. / © MAXPPP
L'immeuble du 69 rue de Sèvres est totalement inoccupé depuis 17 ans. / © MAXPPP

L'immeuble situé rue de Sèvres n'est plus occupé depuis 17 ans. Selon une information du Figaro, le maire du VIème arrondissement réclame une procédure d'expropriation.

Par France 3 Paris Île-de-France

Des appartements et un local commercial - une ancienne pharmacie - au total 250 m2 inoccupés, situés rue de Sèvres, en plein coeur de Paris. Une situation inchangée depuis 17 ans.

La dernière occupation remonte à 2008 lorsque le collectif Jeudi Noir décide de réquisitionner l'immeuble. Les militants y resteront pendant un an avant d'être délogés par une décision de justice et condamnés à verser 90.000 euros. L'affaire à l'époque avait été largement médiatisée. En juin 21017, le collectif évoque les "médiations tentées par Martin Hirsch, par le député UMP Etienne Pinte, par Bertrand Delanoë et même par Monseigneur Gaillot se sont toutes heurtées à un niet ferme de la part de la propriétaire" .La propriétaire de l'immeuble résidant en Belgique avait poursuivi le collectif considérant qu'elle ne pouvait louer l’immeuble. Mais depuis l'immeuble n'a jamais été loué. 

Selon une information du Figaro, aujourd'hui ce ne sont plus les militants qui réclament la réquisition mais le maire LR du VIème arrondissement, Jean-Pierre Lecoq, qui demande à la direction du logement et de l’habitat d'engager une procédure d’expropriation. L'état du bâtiment ne justifie pas la prise d'un arrêté de péril. Un ravalement peut cependant être imposé au détenteur du bien.
Enfin dernière solution, la mairie d'arrondissement peut également acheter l'immeuble. Elle prévoit d'y installer des logement sociaux. 

Sur le même sujet

Une allée Clarissa Jean-Philippe inaugurée par Anne Hidalgo

Les + Lus