Les manifestations interdites sur les Champs-Élysées par crainte de perturbations lors des cérémonies du 8 mai

Un arrêté préfectoral interdit les manifestations aux alentours des Champs-Élysées et sur la place de la Concorde, mercredi 8 mai, par crainte de manifestations de "certains groupes se revendiquant des 'gilets jaunes'".
Des forces de l'ordre positionnées le 6 avril 2019 sur les Champs-Elysées, jour de la 21e journée de mobilisation des gilets jaunes.
Des forces de l'ordre positionnées le 6 avril 2019 sur les Champs-Elysées, jour de la 21e journée de mobilisation des gilets jaunes. © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Pour les cérémonies du 74e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945, les autorités ne veulent pas de vagues. Ainsi, un arrêté préfectoral interdit tous "cortèges, défilés et rassemblements revendicatifs déclarés" ce jour, sur les Champs-Élysées et sur la place de la Concorde ce mercredi. Un des raisons, officiellement évoquée, est la suivante : "certains groupes se revendiquant des 'gilets jaunes' appellent à manifester de nouveau sur les Champs-Élysées, et que les cérémonies du 8 mai sont considérées par ces groupes comme une occasion d'interpeller les plus hautes autorités, notamment le chef de l'État".

En conséquence, sept stations de métro seront fermées au public ce jour :

Charles de Gaulle-Etoiles (RER A, lignes 1, 2 et 6)
Champs-Élysées Clémenceau (Lignes 1 et 13)
George V (Ligne 1)
Franklin D. Roosevelt (Lignes 1 et 9)
Concorde (Lignes 1, 8 et 12)
Kléber (Ligne 6)
Miromesnil (Lignes 9 et 13)
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social hommage société gilets jaunes